Mina Boliva

musique de cine-concert

actualites

Fevrier 2O16

En attendant le teaser vidéo, vous pouvez déjà écouter un des thèmes audio extrait de la bande-son du ciné-concert Nosferatu.

Janvier 2O16

Nosferatu, film de Murnau et ciné-concert de Mina BolivaLe samedi 9 Janvier 2016, Mina Boliva effectue son retour sur scène dans le cadre sympathique de La Lanterne pour présenter le ciné-concert Nosferatu dans sa nouvelle version.
Toutes Les infos sont sur la page Facebook du groupe.
La Lanterne (13 Quai Lamennais 35000 Rennes) à 20h30.
Entrée gratuite.

Octobre 2O15

Nosferatu, film de Murnau et ciné-concert de Mina Boliva Mina Boliva est en phase finale de répétition de la nouvelle version de son ciné-concert autour de Nosferatu, le chef-d'oeuvre de F.W. Murnau.
La musique a été entièrement recomposée pour un trio guitare-basse-batterie.
Au programme : du post-rock énergique, des voix spectrales, des sons concrets et des textures électro...
Nous avons hâte de partager ça avec le public !

juillet 2O15

Bouli Miro, pièce de Fabrice Melquiot, musique de Mina Boliva Mina Boliva a créé une musique originale pour une adaptation théâtrale de Bouli Miro.
Ce texte écrit par Fabrice Melquiot a été mis en scène par Anna Gérault et a été joué par la compagnie Vent de Passage dans le cadre du festival off d'Avignon en juillet 2015.

biographie

Mina Boliva est un groupe fondé en 2009 à Rennes.
Dans un premier temps, il s’agit d’un duo constitué de Stévan Le Corre

Stevan Le Corre [Basse & Contrebasse]

Stévan est un bassiste éclectique. Ses influences sont larges et reflètent sa curiosité pour les formes musicales les plus diverses. Sur basse 6 cordes et contrebasse électrique, son jeu se colore à l'envie des sonorités du free-jazz, du rock ou de la musique électronique. Son attrait pour la texture sonore ajoute à son jeu des touches d'électro-acoustique et de field recording. Il fait ses débuts avec son frère Yoann dans le groupe d'electro-indus Ordelia. Puis en 2006, ils forment Suricat, créant ce qu'ils appellent alors une « musique d'aucuns mondes ». En parallèle de ses activités expérimentales, Stévan a su se glisser dans des univers musicaux très différents : Henricraque (musique cajun), Aïpa'Atout(musique africaine), Missing Girl (Brit'Rock)... En décembre 2008, à la suite de quelques sessions d'improvisation inspirées, il répond à l'invitation de Mathias Aucouturier de réaliser un ciné-concert en duo sur Nosferatu de F.W. Murnau. C'est le début de l'aventure Mina Boliva...
et Mathias Aucouturier.

Mathias Aucouturier [Guitare, Voix & Laptop]

Mathias apprend la basse en autodidacte dans les années 90. Après diverses expériences de groupes à Paris, il commence à se passionner pour la MAO et décide de se consacrer à son projet Hummingbirds. En 2005, il réalise un CD autoproduit de 7 titres. Il fonde ensuite avec David Blanche le duo d.a.m.e, mélange original de chanson à texte, de rock et d'expérimentations électroniques. Dans le même temps, Mathias se met au chant et poursuit en solo l'aventure Hummingbird(s). Parallèlement à ces activités, il se passionne depuis longtemps pour la rencontre de l'image et du son. Il compose la BO d'un court métrage en 2007 (« Un jouet pour Nathan »). Souhaitant travailler de nouveau en collaboration avec d'autres musiciens, il crée en 2008 avec Stévan Le Corre le duo Mina Boliva, qui deviendra trio en 2011, groupe officiant principalement dans la composition et l’interprétation de ciné-concert.

Le groupe travaille à la création d’une première version d’un ciné-concert autour de Nosferatu, film classique muet réalisé en 1922 par Friedrich Wilhelm MURNAU.

Entre 2009 et 2010, Mina Boliva fait près d’une quinzaine de dates dans la région rennaise et se produit notamment au Jardin Moderne, au Ty Anna, à l’Elaboratoire ou encore à la Bascule. Le groupe est programmé en décembre 2010 à l’affiche de la 1ère édition du Festival Le Tympan dans l’Oeil à Grenoble.

En 2011, Yoann Le Corre

Yoann Le Corre [Batterie, Percussions & Voix]

Yoann débute en tant que batteur dans des groupes de reprises rock dans la région Lorientaise. Rapidement, il compose sa propre musique, seul (synthétiseur, voix, objets sonores...), et en collaboration, notamment avec Stévan Le Corre. Inspiré par le rock dans toute son étendue, il cherche à en repousser les limites. Aussi, ses influences se diversifient et s'élargissent continuellement. De 2006 à 2010, il est le batteur du groupe rennais Suricat. En 2007, il crée l'association Interaction et anime un atelier d'éveil musical auprès de personnes handicapées mentales. Fin 2010, il travaille sur la composition de la bande-son du spectacle du Petit margouillat : « Danse moi une histoire ». Il rejoint Mina Boliva début 2011 pour le ciné-concert « Pi », et ajoute au son du groupe de la batterie, des percussions et de la voix.
rejoint le groupe qui devient trio et restera la formule définitive du groupe.
Le Jardin Moderne invite Mina Boliva à faire une résidence de 3 jours pour la création d’un nouveau ciné-concert sur le 1er film de Darren Aronofsky, Pi. Le réalisateur est contacté par le groupe afin d’obtenir son accord. Darren Aronofsky accepte et se montre touché et enthousiaste à l’idée de ce projet. La première du ciné-concert aura lieu le 22 septembre 2011.

Courant 2012, Mina Boliva rencontre l’équipe de La Station Service, société de création et de diffusion musicale. La Station Service, prescripteur incontournable dans la diffusion de ciné-concerts va accompagner le groupe dans le développement de son projet.
De cette collaboration résultera des prestations de Mina Boliva dans plusieurs festivals. A la Salle Noire de Grenoble, le trio joue Pi pour la 3éme édition du festival Le Tympan dans l’Oeil.
Puis Pi est présenté au Diapason à Rennes en avril 2013 dans le cadre du festival Un Des Sens.
Le festival Scènes Occupations de Dijon invite ensuite le groupe à jouer le ciné-concert Pi pour sa soirée de clôture le 22 juin 2013.

En 2014, le trio décide de ré-écrire le ciné-concert Nosferatu composé à l’origine pour un duo guitare-basse. Quelques thèmes musicaux sont conservés et ré-arrangés mais l’essentiel du spectacle est constitué de nouvelles idées sonores.
Le trio va présenter cette nouvelle version début 2016 au public.

En 2015, Mina Boliva compose et enregistre une bande son à la demande de la Compagnie Vent de Passage pour une adaptation de la pièce Bouli Miro écrite par Fabrice Melquiot. La pièce est présentée en juillet 2015 dans le cadre du festival Off d’Avignon et rencontre un beau succès. La compagnie souhaiterait inviter Mina Boliva à interpréter cette bande son en direct pendant les représentations futures de la pièce.

projets

NOSFERATU

+ Le Film

Réalisé par Friedrich-Wilhelm Murnau
Genre : Fantastique
Année de production : 1922
Durée : 1h33

En 1838, Hutter, jeune clerc de notaire, part conclure une vente avec un châtelain des Carpathes. Après des rencontres menaçantes et de funestes presages, il est reçu par le comte Orlock qui n'est autre que la réincarnation du vampire Nosferatu, créature qui ne peut vivre qu'en suçant le sang des humains.


+ Le Cine-concert

Créé par Mina Boliva
Mathias Aucouturier // guitare, samples et voix.
Stévan Le Corre // basse et contrebasse.
Yoann Le Corre // batterie, percussions et voix.

Mina Boliva propose un voyage sonore oscillant entre ambiances mélancoliques, mélodies entêtantes, sons concrets et textures électroniques. L'univers musical du groupe est tendu, souvent sombre et parfois psychédélique. Le trio tente de rendre un hommage à l'expressionnisme du film de MURNAU, soulignant le romantisme et le caractère gothique de cette oeuvre unique et novatrice des débuts du cinéma fantastique.

Retrouvez très prochainement le teaser vidéo du ciné-concert !


BOULI MIRO

+ La piece de theatre

Ecrite par Fabrice Melquiot
Adaptation de la Compagnie Vent de Passage
Mise en scène : Anna Géraut
Musique de Mina Boliva
Durée : 1h00

Bouli est un bébé gros comme son père Daddi Rotondo et miro comme sa mère Mama Binocla. Il grossit sans cesse, gros de ses « Peurs de Tout » malgré l’amour du cocon familial : Mamma repère ses peurs, Daddi les combat, Petula sa cousine l’aime de « plus en plus gros », même si c’est « déraisonnable »....

Ecouter la bande-son de Mina Boliva sur Band Camp.


PI

+ Le Film

Réalisé par Darren Aronofsky
Genre : Thriller
Durée : 1h20min
Année de production : 1998

Max, brillant mathématicien, souffrant de migraines intolérables, est néanmoins sur le point de faire la plus grande decouverte de sa vie : décoder la formule numérique qui se cache derrière le marché des changes. C'est alors que tout bascule dans un immense chaos. Il est a la fois poursuivi par une grande firme de Wall Street qui souhaite dominer le monde de la finance, et par des cabalistes qui tentent de percer les mystères enfouis derrière les nombres secrets.


+ Le cine-concert
avec l'aimable autorisation de Darren Aronofsky.

Créé par Mina Boliva
Mathias Aucouturier // guitare, claviers et laptop.
Stévan Le Corre // basse et contrebasse.
Yoann Le Corre // batterie, percussions et voix.

Mina Boliva accompagne avec une bienveillance inquiète Max dans sa quête frénétique de la formule mathématique ultime. L’univers musical tout en tension se pose en écho sombre et distordu à ce basculement vertigineux dans la folie. Rock, punk, techno, électro viennent se mélanger pour souligner l’évolution psychique du personnage, entre crises paroxystiques de migraine et moments d’apaisement.

Visionner la démo en vidéo du ciné-concert sur Vimeo.


reseaux sociaux

Retrouvez Mina Boliva sur :

contact





Contact Pro :

Association S.P.I.R.A.L.S
spirals.asso @ gmail.com
Mathias : 06.65.69.09.82
La Station Service
contact @ lastationservice.org
François Leblay : 06.89.90.02.21

Telechargement PDF

(clic droit et "enregistrer la cible du lien sous")
+ la fiche technique (backline)
+ la dossier de présentation du ciné-concert Nosferatu
+ la dossier de présentation du ciné-concert Pi
+ l'affiche format A3 du ciné-concert Nosferatu
+ l'affiche format A3 du ciné-concert Pi
+ la photo de presse de Mina Boliva
+ le logo Mina Boliva